Le projet Cameroun 2008 de Pachapalli

Participants: Régis COUDERT

Durée : 15 jours pour le projet et 6 jours pour la partie voyage

Budget total 620 €

 

Description du projet n°1 en partenariat avec "Relais Enfants-Parents Cameroun":

  • La fête des mères :

   Le 14 juillet 2008, les femmes détenues des prisons centrales de Yaoundé étaient à l’honneur pour la célébration de la fête des mères. Régis COUDERT a aidé l’association « REP Cameroun » à prendre en charge le transport aller-retour de 22 enfants. Ils vivent dans la campagne Camerounaise, loin de Yaoundé et le coût du transport est relativement cher par rapport au niveau de vie moyen des Camerounais. En plus du transport, l’association « REP Cameroun » organise un check-up médical pour tous les enfants se rendant à cette célébration.

   Régis COUDERT, après avoir aidé au préparatif de la fête (emballage des cadeaux pour les enfants et les femmes, installation de la salle…), a participé à la célébration avec les enfants, les parents et les membres de l’association REP Cameroun.

   Durant cette fête, les familles à nouveau réunie, ont pu oublier le temps d’une journée les murs de la prison les séparant habituellement. Les enfants ont, grâce aux fournitures achetées par Régis COUDERT, écrit un mot et fait des dessins pour leurs mères respectives.

Ps : Chaque enfant a été accompagné lors du transport par un membre de l’association REP Cameroun dont le transport a été pris en charge par Régis.

 

Transport allez- retour pour 22 enfants 284,93€
Achat fourniture (coloriage, papier…) 6,8€
  • Achat fournitures scolaires pour la prison des mineurs :

   Les mineurs incarcérés souffrent, en plus de certains maux existentiels, du manque d’un cadre approprié et adéquat pouvant les soutenir psychologiquement et surtout académiquement. L’une des missions de « REP » Cameroun est de promouvoir les droits à l’éducation de tous les enfants incarcérés –au même titre que les autres enfants-. A travers la création d’une école dans l’enceinte de la prison, « REP Cameroun » les prépare à mieux s’adapter au milieu extérieur dès leur sortie de prison, à s’insérer dans la société, à créer une nouvelle relation avec leurs parents et leur entourage.

 

Cahiers : 71 unités 107€
Stylos billes : 200 unités 25,5€
Crayons gris : 288 unités 11€
Manuel scolaire : 10 unité 9€
Total 444,23€

 

Description du projet n°2 en partenariat avec " La Fondation Emmanuel et les Enfants Deshérités"

 

   Régis COUDERT a participé au projet de prévention du paludisme dans neuf villages entourant Yaoundé : Nkolossang, Polo I, Polo II, Lendong, Neg, Melen, Leka I, Leka II, Ambang-Nang.

   Lors de la visite de ces villages, Régis a distribué 20 moustiquaires pour les enfants des familles pauvres de cette zone. Elles seront utilisées par les familles pour protéger leurs enfants de la contamination du paludisme, qui est une maladie mortelle. Chaque moustiquaire pourra protéger plusieurs enfants de la même famille (jusqu'à cinq enfants en bas âge).

 

Moustiquaire : 20 unités 122€
Location de la voiture tout terrain 38€
Total aide 150€
Partenaires locaux
  L’association dénommée REP Cameroun est à la base le fruit d’une rencontre, d’une concertation et d’un partage commun de vues entre deux associations : « la mission petits choux en détresse », créée au Cameroun et « le relais enfants » de Montrouge en France. Claire MINBOE NDI SAMBA, après une expérience fructueuse en matière d’aide à l’enfance a réorienté ses activités pour plus d’efficacité. C’est ainsi qu’après avoir découvert en décembre 2005, la solide action du réseau des relais enfants parents d’Europe, elle a franchi le pas du monde de l’enfance de détenus.Les actions de l’association visent à aider, à établir, à maintenir ou à développer la relation entre le ou les parents incarcérés (s) et leurs enfants par un accompagnement psychosocial. Elles viennent à conserver intact le lien familial malgré la séparation afin d’éviter les risques d’une répétition d’une génération à l’autre.
Fondation Felix Deschamps
  La fondation « Félix Deschamps » est une association qui a pour but de venir en aide aux enfants des rues de Douala et de ses alentours. Cette association prend en charge entièrement 16 enfants et aide plus ponctuellement un grand nombre de jeunes enfants qui vivent dans les rues de la métropole de Douala. L’aide qu’elle apporte est d’une grande variété : alimentaire, sanitaire, éducative… Cette association fait partie du réseau international REPER qui regroupe les associations travaillant dans le domaine des enfants de rues.
FEED
  L’association FEED (Fondation Emmanuelle pour les Enfants Déshérités) a été créée il y a 12 ans à Yaoundé. Elle travaille principalement avec les enfants défavorisés du Cameroun. Les membres de l’association organisent un « centre aéré » l’été pour des enfants qui n’ont pas la possibilité de partir en vacances. Ce centre permet aux enfants de s’éloigner de la vie des rues et de ses dérives. En parallèle, l’association aide les enfants au niveau scolaire (frais d’inscription et fournitures pris en charge) et leur offre la possibilité de se rendre dans le centre polyvalent construit par FEED, ainsi que d’obtenir des stages professionnels dans des entreprises. En plus de ces activités, FEED soutient la population des villages autour de Yaoundé : aide alimentaire et matérielle, prévention (paludisme/maladies sexuellement transmissibles), encadrement agricole...
Voyage touristique
Etapes du voyage :
  1. Yaoundé
  2. Les alentrous de Yaoundé
  3. Douala
  4. Kribi
  5. Ebolowa